L’accession maîtrisée permet aux familles aux revenus plus modestes de pouvoir acheter leur logement à un prix avantageux. Il s’agit d’initiatives publiques en partenariat avec les promoteurs et établissements bancaires. Ainsi, un prix au mètre carré maximum est déterminé, cela à pour objectif de favoriser une meilleure mixité sociale du marché de l’immobilier.

En pratique, cela fonctionne de la façon suivante : la commune vend une partie du terrain à bâtir à un prix réduit, ainsi le promoteur répercute cette économie sur le prix de certains de ses programmes. Ces logements sont ensuite vendus à des prix inférieurs à la moyenne du marché immobilier.

Pour être éligible à l’accession maîtrisée, il est nécessaire de répondre à certaines conditions :

Ce dispositif est compatible avec le PTZ, vous pouvez donc en bénéficier pour financer votre achat immobilier neuf à hauteur de 40% de son prix d’acquisition.

Enfin, lors de l’acquisition d’un bien immobilier neuf en accession maîtrisée, il est nécessaire également de respecter une clause anti-spéculative. Ainsi, en cas de revente anticipée le propriétaire doit vendre son bien en respectant un prix fixé sous peine de rembourser les aides à l’accession perçues initialement. Ce dispositif a pour objectif d’éviter que l’accession maîtrisée soit détournée au profit de reventes avec plus-value.